Lorsque je lève les yeux,

Je rencontre le ciel

Et je me dis : “Mon Dieu,

Mais c’est sensationnel,

Tant de bleu.”

Lorsque je lève les yeux,

Je rencontre tes yeux

Et je me dis : “Mon Dieu,

C’est vraiment merveilleux,

Tant de bleu.”

Plus bleu que le bleu de tes yeux,

Je ne vois rien de mieux,

Même le bleu des cieux.

Plus blond que tes cheveux dorés

Ne peut s’imaginer,

Même le blond des blés.

Plus pur que ton souffle si doux,

Le vent, même au mois d’août,

Ne peut être plus doux.

Plus fort que mon amour pour toi,

La mer, même en furie,

Ne s’en approche pas.

Plus bleu que le bleu de tes yeux,

Je ne vois rien de mieux,

Même le bleu des cieux.

Si un jour tu devais t’en aller

Et me quitter,

Mon destin changerait tout à-coup

Du tout au tout.

Plus gris que le gris de ma vie,

Rien ne serait plus gris,

Pas même un ciel de pluie.

Plus noir que le noir de mon cœur,

La terre en profondeur

N’aurait pas sa noirceur.

Plus vide que mes jours sans toi,

Aucun gouffre sans fond

Ne s’en approchera.

Plus long que mon chagrin d’amour,

Même l’éternité

Près de lui serait court.

Plus gris que le gris de ma vie,

Rien ne serait plus gris,

Pas même un ciel de pluie.

On a tort de penser, je sais bien,

Aux lendemains.

A quoi bon se compliquer la vie

Puisqu’ aujourd’hui…

Plus bleu que le bleu de tes yeux,

Je ne vois rien de mieux,

Même le bleu des cieux.

Plus blond que tes cheveux dorés

Ne peut s’imaginer,

Même le blond des blés.

Plus pur que ton souffle si doux,

Le vent, même au mois d’août,

Ne peut être plus doux.

Plus fort que mon amour pour toi

La mer, même en furie,

Ne s’en approche pas.

Plus bleu que le bleu de tes yeux,

Je ne vois que les rêves

Que m’apportent tes yeux…